Nous suivre ailleurs

Chroniques

Et derrière le trade, du cap space

Le trade de Jrue Holiday aux Pelicans a définitivement changé le visage de la franchise. Si une des contreparties du deal, le premier tour de draft des Pelicans reste à définir, les 76ers ont d’ors et déjà récupéré le meilleur prospect de cette classe de draft et, ce qui est moins mis en avant du cap.

En se séparant du contrat de 11 millions de dollars annuels sur 4 ans de Jrue Holiday contre un choix de draft et le contrat rookie de Nerlens Noel, les 76ers ont dégagé une marge de manoeuvre colossale sous le cap.

Avec 9 joueurs sous contrat (dont ceux de Michael Carter-Williams, Nerlens Noel et Kwame Brown), les 76ers ont 18,5 millions de dollars de libre sous le salary cap fixé pour la prochaine saison à 58,5 millions de dollars.

Si Hinkie venait à ne pas les utiliser pour attirer une star établie ou en devenir dès cette anneé, il bénéficiera d’une marge de manoeuvre plus importante encore à l’intersaison 2014 où les contrats de Spencer Hawes et de Lavoy Allen prendront fin.

Sorry, there are no polls available at the moment.

Seul face à la lumière blafarde de mon League Pass, j'ai décidé une nuit de créer un site pour rassembler les fans des Philadelphia Sixers. Si vous lisez cette bio, c'est déjà une victoire.

Commentaires
Publicité

Facebook

Archives

En lire plus Chroniques