Nous suivre ailleurs

Loterie

Tout ce que vous devez savoir sur la loterie 2018

Pour la sixième année de rang, les Philadelphia 76ers se présentent à la loterie alors que les playoffs battent leur plein. Singularité de la présente édition, la franchise qui a sélectionné en ouverture de la draft lors de deux dernières années, s’y présente alors que sa propre sélection dans le premier tour de la cuvée 2018 n’émargera qu’à la 26ème position, conséquence de leur statut de troisième meilleure équipe à l’Est en saison régulière.

Plus d’un an après l’éviction de Sam Hinkie, l’ombre du stratège pèsera lourdement sur le déroulement de la soirée. En effet, c’est le choix des Los Angeles Lakers acquis dans le cadre du trade de Michael Carter-Williams lors de la trade deadline 2015 qui vaut à Elton Brand, désigné pour représenter les 76ers sa présence derrière un des quinze pupitres.

Pour autant, le public n’assistera qu’à l’annonce des résultats. Le tirage au sort, lui, se déroulera en coulisses, offrant ainsi un terreau propice aux théories du complot de tout acabit – de « l’enveloppe froide » de Patrick Ewing, aux heureuses coïncidences des tirages de 2003, 2008 où LeBron James, Derrick Rose ont pu rejoindre la franchise de l’ère urbaine dont ils sont originaires et celui de 2012, où les Hornets, propriété de la Ligue eurent l’honneur de récupérer Anthony Davis, en passant par les trois premiers choix obtenus en quatre ans par des Cavaliers qui venaient de subir The Decision – toutes fondées sur l’instrumentalisation du hasard du tirage au sort par les pontes de la Ligue pour en agencer l’ordre économique.

Les moins enclins à céder à la théorie du complot se contenteront de consulter la vidéo de 13 minutes du tirage au sort de 2016 et de la confronter à l’idée qu’ils se font du divertissement.

Dans la lottery room, le tirage au sort sera réalisé de la manière suivante.

Quatorze balles de ping pong, numérotées de 1 à 14 sont placées dans un boulier à soufflerie. Un haut dirigeant de la NBA est alors chargé d’appuyer sur un bouton qui soumettra les quatorze balles de ping pong à un souffle de 20 secondes (un autre haut dirigeant de la NBA, chronomètre en main, indiquera au premier qu’il peut alors procéder au tirage) qui les fera virevolter à travers le saladier avant qu’une n’en soit extraite par le haut. Alors, un tiers dirigeant annoncera aux 14 représentants de franchise enfermés dans la Lottery room,…le premier numéro de la combinaison à quatre chiffres destinée à identifier le récipiendaire du premier choix.

Chacune des quatorze franchises présentes à la loterie se voit assigner un nombre de combinaisons de quatre chiffres en fonction de leur classement en fin de saison.

1000 combinaisons sont ainsi assignées aux franchises, à l’exclusion de la combinaison 11 – 12 – 13 -14 qui n’est attribuée à personne. Ambiance assurée, si elle venait à être tirée.

Les récipiendaires des trois premiers choix sont alors déterminés par le tirage au sort de ces combinaisons, processus, on ne peut plus fastidieux puisqu’il convient de procéder au tirage de quatre boules afin de déterminer une combinaison, attribuée de manière aléatoire à l’une des 14 franchises, afin d’identifier le bénéficiaire du choix. Dès lors, ce sont, a minima, 12 boules qu’il convient de tirer au sort pour attribuer les trois premiers choix. Mais le tirage peut prendre une tournure encore plus pénible, si une franchise déjà tirée au sort venait à être de nouveau désignée. L’opération devant être renouvelée jusqu’à désigner une nouvelle franchise. Ce fut le cas, en 2016, les 76ers ayant remporté à deux reprises la loterie. 

Enfermés dans la lottery room jusqu’à ce que les résultats du tirage ne soient révélés sur le plateau, les 14 représentants paieront cher la primeur de l’information.

Les scénarios possibles pour le choix des Los Angeles Lakers

Choix% Franchise à qui reviendra le choix
11,1%
21,3%
31,6%
1087%
118,9%
120,2%
130,001%

Déroulé de l’annonce des résultats

Le tirage au sort qui scellera l’avenir de bon nombre de franchises se tenant à huit clos dans une arrière salle à l’abri des regards indiscrets, le public n’assistera fort heureusement qu’à l’annonce des résultats. Les récipiendaires des 14 premiers choix du premier tour seront égrenés dans l’ordre inverse à celui qui sera le leur à l’appel d’Adam Silver le 21 juin.

L’annonce de ces résultats se déroule en deux temps : d’abord les détenteurs des choix 14 à 4 sont révélés, puis l’ordre de sélection des trois franchises ayant eu le plaisir d’être tirées au sort, est dévoilé après une insoutenable coupure publicitaire.

L’annonce du choix 14 : Un ultime répit

La volatilité du choix des Los Angeles Lakers ne recouvrant pas l’intégralité de l’ordre de sélection, un ultime répit sera offert aux fans des Philadelphia 76ers avec l’annonce de l’identité du récipiendaire du 14ème choix.

L’annonce des choix 13 à 10 : Un lottery pick pour Bryan Colangelo

Les Lakers ayant terminé la saison régulière avec le dixième plus mauvais bilan de la Ligue, leur choix de draft peut s’établir aux trois premières positions s’ils venaient à figurer parmi les trois franchises tirées au sort mais plus vraisemblablement entre le 13ème et la 10ème de l’ordre de sélection en fonction du nombre de franchises qui monteront dans l’ordre de sélection malgré un stock de balles de loterie inférieur.

A ce stade du tirage, rien de plus limpide, les 76ers hériteront du choix des Los Angeles Lakers dès que le logo de la franchise pennsylvanienne sera exhibé par Mark Tatum.

L’annonce des trois premiers choix

En revanche, si le logo des 76ers n’a pas fait son apparition lors de l’annonce de l’identité du récipiendaire du 10ème, le stress sera poussé à son paroxysme. Soit les 76ers récupéreront pour la troisième année de rang le premier choix de la draft, soit ils transmettront cette précieuse sélection à leurs rivaux celtes.

LES PROBABILITÉS POUR LES 14 FRANCHISES

Souviens-toi, la loterie 2016

Ultime préparation pour la loterie, le visionnage de l’édition 2016 vous familiarisera avec toutes les règles évoquées ci-dessus.

Pour rappel, les 76ers détiendront quoiqu’il arrive lors de la loterie des choix 26, 38, 39, 56 et 60. S’ils venaient à conserver le choix des Los Angeles Lakers alors les Boston Celtics récupéraient le choix du premier tour 2019 des Sacramento Kings sauf si ce dernier venait à occuper la cime de l’ordre de sélection auquel cas, Danny Ainge devrait se contenter du choix des Philadelphia 76ers.

Seul face à la lumière blafarde de mon League Pass, j'ai décidé une nuit de créer un site pour rassembler les fans des Philadelphia Sixers. Si vous lisez cette bio, c'est déjà une victoire.

Commentaires
Publicité

Facebook

Archives

En lire plus Loterie