Nous suivre ailleurs

Dario Saric

Highlights – Le match à 18 points, 11 rebonds de Dario Saric face aux Hornets (13/02/2017)

La découverte du rythme NBA, la gestion de l’enchaînement des rencontres, des contrecoups liés au décalage horaire est un exercice d’une rare difficulté pour des rookies issus de l’Université.

Elle l’est encore peut-être davantage pour des joueurs roués au rythme du basketball européen. Ces derniers doivent alors composer avec leur routine construite dans un mode de fonctionnement radicalement différent. Ces ajustements et la répétition des efforts qu’impose une saison de 82 matchs conduisent à ce qu’on appelle le « rookie wall ».

Dario Saric, lui, a cassé sa routine en faisant l’impasse sur la sieste post-prandiale à laquelle il était habitué depuis ses débuts professionnels. Depuis, le croate évolue à un autre rythme sur le parquet.

Avant qu’il ne bouleverse sa routine, le 12ème choix de la draft 2014 affichait des productions moyennes de 9,9 points, 5,8 rebonds et 1,7 passes par rencontres pour une efficacité douteuse (37,7% / 32,1% / 76,7%). Lors des quatre derniers matchs (3 victoires, 1 revers face aux San Antonio Spurs), il présente des moyennes d’un autre standing : 20,3 points, 6,5 rebonds, 2,8 passes et une efficacité plus probante (53,4% / 45,5% /90%).

Avec plus que quatre rencontres à disputer en ce mois de février, l’identité du successeur de Joel Embiid en tant que rookie du mois dans la conférence Est semble dès à présent connue.

Seul face à la lumière blafarde de mon League Pass, j'ai décidé une nuit de créer un site pour rassembler les fans des Philadelphia Sixers. Si vous lisez cette bio, c'est déjà une victoire.

Commentaires
Publicité

Facebook

Archives

En lire plus Dario Saric