Nous suivre ailleurs

Trades

Brandon Davies sacrifié sur l’autel du second tour 2020

Certains échanges marquent à jamais l’histoire de la Ligue et renversent les rapports de force, d’autres vous ferez renverser votre café matinal tant leur contenu semble improbable. L’issue des négociations entre Billy King et Sam Hinkie relève clairement de la seconde catégorie en dépit du CV des deux protagonistes.

Après des semaines de discussions et des annonces récurrentes de l’imminence d’un accord, les deux GM ont conclu un deal qui permettra aux Nets de se dégager de près de 12 millions de dollars de luxury tax et aux Sixers de consolider leur collection de choix du second tour, qui plus est dans un millésime qu’ils avaient pour l’heure laissé en friche.

En contrepartie de la prise en charge du contrat expirant du russe (3,3 millions de dollars) qui pourrait être aussitôt coupé à moins que les velléités supposées du GM de le conserver comme monnaie d’échange à la trade deadline se confirment, les Sixers récupèrent le choix du second tour 2020 des Brooklyn Nets ainsi que le droit de swaper le choix des Cleveland Cavaliers du second tour 2018 acquis cet été et celui des Nets. Par dessus tout, les Nets ajoutent des liquidités.

Avec son contrat non garanti, Brandon Davies présentait le profil idoine pour servir de monnaie d’échange dans un salary dump trade. A l’instar de Casper Ware, en octobre. S’il venait à connaître le même sort, à savoir être aussitôt coupé, les Sixers ne pourraient le réengager. En revanche, il pourrait suivre les pas de Drew Gordon qui, après avoir été coupé par les Sixers, est sagement venu retrouver sa place dans la rotation des Delaware 87ers.

Pick12345
Nombre d'occurrence22695
Pourcentage8,33%8,33%25%37,5%20,83%

Jorge Gutierrez est bien inclus dans l’échange, ce qui permet aux Nets de se créer deux trades exceptions, l’une de 3,4 millions de dollars et l’autre de 916 000 dollars. Afin d’intégrer le mexicain de 25 ans, capable d’évoluer aux deux postes d’arrières, les Sixers ont, sans surprise, coupé Malcolm Lee qui n’aura donc joué que 121 secondes sous les couleurs de Philly.

Seul face à la lumière blafarde de mon League Pass, j'ai décidé une nuit de créer un site pour rassembler les fans des Philadelphia Sixers. Si vous lisez cette bio, c'est déjà une victoire.

Commentaires
Publicité

Facebook

Archives

En lire plus Trades