Nous suivre ailleurs

Signatures

Casper Ware remplace DJO

Détenteurs de la seconde pire série de revers consécutifs de l’histoire de la NBA, les 76ers n’en ont pas fini d’évaluer des joueurs. Signé pour un contrat de 10 jours, le 13 mars dernier, Darius Johnson-Odom quitte la franchise. Il n’aura pris part qu’à deux rencontres, face à Memphis puis à Chicago. Sa carrière sous les couleurs de Philadelphie se résume à 15 minutes, 0 point à 0/7, 2 rebonds, 1 passe, 1 interception, 2 pertes de balles et trois fautes. Un bilan guère reluisant pour un arrière-scoreur.

Le spot ainsi libéré ne sera pas resté vacant très longtemps puisque Sean Deveney nous apprend qu’il sera remplacé dans l’effectif par Casper Ware, un meneur de jeu qui émarge à 1 mètre 78 et qui évoluait jusqu’à présent pour le Virtus Bologna en Italie. En 22 apparitions, il produisait 11,7 points pour le club qu’il avait rejoint cet été après une première saison passée en Europe sous les couleurs de Casale Monferrato (Liguadue, la seconde division italienne) où il tournait à 20,4 points par match.

Non drafté en 2012, Casper Ware a eu une carrière universitaire couronnée de succès individuels. Auteur de 17,8 points et 3,4 passes lors de sa saison senior avec Long Beach State, il compte deux titres de joueur de la Big West (2011 et 2012) à son palmarès auxquels il a ajouté un trophée de MVP de la Liguadue.

Sur le territoire américain, on l’a vu lors des Summer Leagues où il a évolué avec les Houston Rockets. Réputé bon défenseur et capable de sanctionner les défenses longue distance sur catch and shoot ou en sortie de dribble, Casper Ware arrive à Philadelphie alors que Lorenzo Brown est retourné fourbir ses armes en NBDL et que Tony Wroten est blessé. Un contexte on ne peut plus favorable pour tenter de faire mieux que…Darius Johnson-Odom.

On se quitte avec une courte vidéo de Casper Ware en Liguadue qui vise avant tout à vous aider à vous (re)familiariser avec une bande sonore qui risque de vous bercer lors des deux prochains mois.

Seul face à la lumière blafarde de mon League Pass, j'ai décidé une nuit de créer un site pour rassembler les fans des Philadelphia Sixers. Si vous lisez cette bio, c'est déjà une victoire.

Commentaires
Publicité

Facebook

Archives

En lire plus Signatures