Nous suivre ailleurs

Chroniques

Les Sixers comptent-ils sur Royce White?

Le trade de Royce White chez les Philadelphia Sixers est désormais officiel. Le seizième choix de la draft 2012 arrive en Pennsylvanie en compagnie des droits de Furkan Aldemir et de cash qui devrait en partie couvrir son salaire en échange d’hypothétiques tours de draft que les Rockets ne verront certainement jamais.

Les Rockets devant se séparer du contrat de White pour offrir un contrat maximum à Dwight Howard, les 76ers ont été en position de force pour négocier le trade de l’ancien d’Iowa State. Sam Hinkie a ainsi obtenu le point forward pour ainsi dire aucune contrepartie et est parvenu à récupérer les droits sur Furkan Aldemir. Au lendemain du trade, il se murmurait que la réelle cible des 76ers dans ce mouvement n’était autre que le jeune turc, un joueur particulièrement apprécié par le nouveau GM de la franchise.

L’hypothèse prend de l’ampleur avec la manière choisie par les 76ers pour officialiser le trade. Sur le site internet de la franchise, l’annonce du trade est ainsi énoncée : les 76ers acquièrent les droits du pivot/ailier fort turc de 21 ans Furkan Aldemir. Philadelphie obtient également Royce White et d’autres considérations.  

76ers-Aldemir-White

Alors que la conférence de presse de présentation de Nerlens Noel se fait attendre, Sam Hinkie ne s’est toujours pas exprimé sur le cas de Royce White.

La méthode choisie pour annoncer son arrivée à Philadelphie interroge sur les intentions de la franchise. N’ayant pu faire ses preuves lors de la Summer League d’Orlando en raison de l’officialisation tardive de son transfert, Royce White va devoir traduire sur les parquets et dans le bureau de Sam Hinkie, ses déclarations d’intention.

Après une saison blanche et des relations tendues avec les Houston Rockets, Royce White est à Philadelphie au meilleur endroit possible pour entamer sa carrière NBA. Au sein d’un roster d’ors et déjà hors course pour la qualification en post-season et dont les objectifs se réduiront au développement des joueurs qui le compose, le rookie pourrait bien redevenir le joueur qu’il était en NCAA. Avant de montrer ses talents sur les parquets, il devra se montrer convaincant dans les bureaux du Wells Fargo Center.

En attendant, il s’exerce à la Howard Pulley Pro City League.

Seul face à la lumière blafarde de mon League Pass, j'ai décidé une nuit de créer un site pour rassembler les fans des Philadelphia Sixers. Si vous lisez cette bio, c'est déjà une victoire.

Commentaires
Publicité

Facebook

Archives

En lire plus Chroniques