Nous suivre ailleurs

Evan Turner

Pourquoi les Sixers n’échangeront pas E. Turner

Le 21 février approchant, les rumeurs se font persistantes. Et les Sixers ne sont pas épargnés. Selon Marc Spein d’ESPN, les Philadelphia Sixers chercheraient à connaître la valeur marchande de l’ancien numéro 2 de la Draft, Evan Turner. Naturellement, la NBA étant un business florissant, toutes les franchises évaluent la valeur des actifs présents dans leur roster pas seulement à l’approche de la deadline mais tout au long de la saison. Il n’est en rien surprenant que Philly cherche à connaître le prix que serait près à payer les autres franchises pour accueillir Evan Turner.

Neuvièmes à l’Est, les hommes de Doug Collins ne sont qu’à trois victoires du dernier sésame pour la post-season. Décimés par les blessures (Andrew Bynum n’a toujours pas porté le jersey de Philly, Jason Richardson, lui aussi arrivé dans le cadre du blockbuster trade estival va se faire opérer et sera tenu éloigné des parquets pour 9 à 12 mois, le retour de Thaddeus Young n’est pas attendu avant la fin du mois de février), les Philadelphia Sixers sont le candidat idoine pour les rumeurs de trade de toute sorte. Amoindris, avec des manques évidents dans certains secteurs de jeu, les apprentis GM peuvent s’en donner à cœur joie. Les Paul Milsapp, JJ Reddick affluent en Pennsylvanie sous l’effet de la trade machine. Tony DiLéo n’a pas encore raccroché son combiné, que déjà la communauté des fans a envoyé Evan Turner aux quatre coins de l’amérique, échangé des joueurs blessés contre des All Star et récupéré pléthore de tours de draft.

Lire la suite sur Débats Sports. 

 

Seul face à la lumière blafarde de mon League Pass, j'ai décidé une nuit de créer un site pour rassembler les fans des Philadelphia Sixers. Si vous lisez cette bio, c'est déjà une victoire.

Commentaires
Publicité

Facebook

Archives

En lire plus Evan Turner